LEROUX François [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 5 février 1908 à Sidi-Bel-Abbès (Algérie) ; cheminot ; syndicaliste CGTU puis CGT ; communiste de Sidi-Bel-Abbès.

Il y a deux frères Leroux, tous deux cheminots nés à Sidi-Bel-Abbès, syndicalistes CGT et communistes.

Le plus connu était François Leroux ; il était déjà en janvier 1936, juste avant la réunification dans la CGT, trésorier adjoint du syndicat CGTU des cheminots de Perrégaux [Mohammadia]. En 1944, il était membre du bureau du syndicat des cheminots de Sidi-Bel-Abbès.

Il fut signalé, en avril 1945, comme étant le secrétaire général de ce syndicat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157113, notice LEROUX François [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 26 février 2014, dernière modification le 12 février 2021.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. Wilaya Oran. — J. Delorme, Mémoire sur les communistes de Sidi-Bel-Abbès, op.cit. — Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément