KEHAL Arezki [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 22 avril 1904 à Guenzet (commune mixte de Guergour), mort le 14 avril 1939 à Alger ; travailleur émigré ; entre à la direction de l’Étoile nord-africaine réorganisée en parti par Messali en 1933 ; responsable du PPA en Algérie en 1937-1938.

Émigré venu travailler dans la région parisienne, Arezki Kehal adhère à l’Étoile nord-africaine en 1932, alors que l’association est sous le coup d’une interdiction et quand s’affirme la rivalité entre Messali, qui veut rendre l’ENA autonome, et les représentants communistes et syndicalistes comme Mohamed Marouf, qui cherchent à la maintenir dans la mouvance du Parti communiste. En 1933, lors de la réorganisation en parti par Messali sous le nom de Glorieuse Étoile nord-africaine, Arezki Kehal fait partie de la direction en étant son trésorier général et devenant aussi secrétaire général de la rédaction du journal El Ouma (la communauté nationale) ; il est un des lieutenants de Messali Hadj.

Après la dissolution de l’ENA, le 26 janvier 1937, et la constitution du Parti du peuple algérien le 11 mars 1937, Messali s’emploie à implanter son parti en Algérie. Il est arrêté à la fin août 1937. Il fait alors appel à Abdallah Filali et Arezki Kehal qui arrivent de Paris pour prendre la relève de la direction. Areski Kehal assure le travail d’organisation. Il est arrêté à son tour le 25 février 1938 ; malade, très mal soigné en prison, il en est sorti pour mourir à l’hôpital le 14 avril 1939. Le PPA organise un impressionnant cortège de funérailles à Alger.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157212, notice KEHAL Arezki [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 27 février 2014, dernière modification le 16 septembre 2020.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. Préfecture de police de Paris, rapport ENA 1934. — Arch. Outre-mer, Aix-en-Provence, 9H 47. — Messali, Mémoires, cahiers 16 et 17 (inédits) — El Ouma, n° 71, 1939. — B. Stora, Dictionnaire biographique des nationalistes algériens, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément