NEHARI Boumediène [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né présumé au Pont de l’Isser (Algérie) ; syndicaliste CGT et communiste organisateur des ouvriers agricoles et des grèves du vignoble de Descartes [Ben Badis] (Algérie).

De par son nom, venant vraisemblablement de la tribu des Ouled Nehar de la région voisine de Sebdou, ouvrier agricole à Descartes (région de Sidi-Bel-Abbès), Boumedienne Nahari, appelé souvent simplement Boumedienne, adhère au syndicat CGT des ouvriers agricoles et au PCA (Parti communiste algérien) en 1945.

En 1951, il est un des dirigeants de la grève sur les fermes de Descartes et autour de ce centre vinicole. Il sera condamné à 18 mois de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157219, notice NEHARI Boumediène [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 28 février 2014, dernière modification le 28 février 2014.

Par René Gallissot

SOURCE : Témoignages recueillis par A.Taleb-Bendiab.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément