OULD HADJ BEN SEDDIK Saïd [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 1er avril 1900 à Birkadem près d’Alger, émigré dans le Nord de la France ; marié à une française, tenant un café, foyer de l’ENA.

S. Ould Hadj Ben Seddik part pour la France au début des années 1920 et travaille à Lille comme manoeuvre. Il épouse une française qui tient un café dans un quartier de la ville ; ce café devient très vite le lieu de réunion de l’Etoile Nord africaine et plus encore après 1931-1933 quand Messali* réorganise le mouvement. S. Ould Hadj Ben Seddik est le correspondant de Belkacem Radjeff* pour la région du Nord de la France. Il revient en Algérie en 1934 ; c’est alors un autre café de Lille, celui de Saïd Mediou* qui prend le relais de lieu de base de l’ENA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157298, notice OULD HADJ BEN SEDDIK Saïd [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 3 mars 2014, dernière modification le 3 mars 2014.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. Préfecture de police de Paris, carton 56. — B. Stora, Dictionnaire biographique des militants nationalistes algériens, op.cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément