TELLIER Marcel, René

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 3 juin 1909 à Monceaux-l’Abbaye (Oise), fusillé après condamnation à mort le 18 novembre 1941 à Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne, Marne) ; ouvrier agricole.

Le mur des fusillés, caserne Tirlet à Châlons
Le mur des fusillés, caserne Tirlet à Châlons

Marcel Tellier était le fils d’Amélia Alphonse Marie Spincer, journalière. Il a été légitimé par le mariage de sa mère avec Maurice Narcisse Tellier contracté le 3 janvier 1911 à Blargies (Oise). Il était domicilié à Anglure (Marne), où il exerçait la profession d’ouvrier agricole.

Il a été condamné à mort le 14 novembre 1941 par le conseil de guerre de la Feldkommandantur FK 608 de Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne, Marne) pour détention et usage d’armes. Il a été fusillé le 18 novembre 1941 à la caserne Tirlet de Châlons.

Un jugement déclaratif de décès rendu par le tribunal de première instance de Châlons daté le 15 décembre 1941 et transcrit le même jour sous le numéro 986 à l’état civil de cette ville le déclare « décédé le 18 novembre 1941 à 17 heures à Châlons-sur-Marne ».

Inhumé sur place, le corps de Marcel Tellier a été exhumé le 9 septembre 1944, ré-inhumé dans le cimetière de l’Est de Châlons, puis transféré dans la nécropole nationale de Châlons-en-Champagne qui jouxte le cimetière de l’Est.

Marcel Tellier a été reconnu « Mort pour la France » en 2017.

Dans la Marne, son nom figure sur la plaque commémorative de la Butte des fusillés à L’Épine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157447, notice TELLIER Marcel, René par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 12 mars 2014, dernière modification le 14 avril 2020.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Le mur des fusillés, caserne Tirlet à Châlons
Le mur des fusillés, caserne Tirlet à Châlons
Sur la plaque commémorative</br>de la Butte des fusillés à L'Épine
Sur la plaque commémorative
de la Butte des fusillés à L’Épine
Dans la nécropole nationale</br> de Châlons-en-Champagne
Dans la nécropole nationale
de Châlons-en-Champagne
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : Arch. CH2GM-Marne, Direction de l’état civil et des recherches, dossier de Brinon, B7/147, n° 020170. – Arch. Dép. Marne, M 4774, fusillés ou exécutés par les Allemands ; M 7463, exécutions par les Allemands 1941-1944. – Pierre Gillet, « Châlons sous la botte. Souvenirs de la Résistance à Châlons-sur-Marne et dans l’arrondissement (1940-1945) », Cahiers châlonnais, n° 3, Châlons-sur-Marne, 1983, réédité en 1998. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, DVDrom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – État civil, Montceaux-l’Abbaye (acte de naissance) ; Châlons-en-Champagne (jugement déclaratif de décès)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément