KOUMAD Ramdane [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 6 décembre 1905 aux villages des Beni Yenni (commune mixte de Fort-National, Larbaa-Nath-Iraten) ; ouvrier émigré à Puteaux, au nord de Paris ; militant à l’Étoile nord-africaine, membre du Comité directeur en 1929.

Les Beni Yenni en Kabylie, furent les villagers en tribu, les plus scolarisés par l’école française. R. Koumane émigre en région parisienne après la Première Guerre mondiale. Habitant à Puteaux, il est ouvrier successivement chez Hutchinson (caoutchouc à Puteaux), à la Société industrielle de catalyse (alliages) à Levallois, et aux usines Unic (carrosseries) à Suresnes.

Il est considéré dans les années 1926-1929 comme l’un des propagandistes les plus actifs de l’Étoile nord-africaine, l’organisation de la main d’œuvre nord-africaine dans la mouvance du PC. Il devient membre du comité directeur de l’ENA en 1929 et l’est encore en 1934 quand l’organisation est rétablie comme parti par Messali. Il est alors retourné en Algérie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157561, notice KOUMAD Ramdane [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 16 mars 2014, dernière modification le 17 septembre 2020.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. de la Préfecture de Police de Paris, carton 56 et rapport ENA 1934. — B. Stora, Dictionnaire biographique des nationalistes algériens, op. cit, — O. Carlier, Entre nation et Jihad, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément