DOMARD Moïse

Par Claude Pennetier

Né le 6 mai 1909 à Chalette (Loiret), mort en déportation au camp d’Oranienbourg en 1945 : employé de la TCRP ; militant communiste de Saint-Maur-des-Fossès (Seine, Val-de-Marne).

Fils de Georges Domard et de Julia Martin, Moïse Domard se marié le 26 avril 1930 à Chevry (Loiret) avec Suzanne Menu, née en 1910 à Reims. Ils eurent deux enfants nés à Paris XIIIe arr. en 1929 et 1932. Affecté au dépôt d’autobus de Saint-Maur, il en fut le responsable syndical et s’installa en 1936 dans cette ville où il milita au Parti communiste à partir de cette date.

La police l’arrêté à son domicile, 24 rue de l’Ermitage, le 13 octobre 1942. La surveillance avait permis d’établir qu’il était en contact avec le Parti communiste clandestin et qu’il diffusait sa propagande. Mis à la disposition des autorités allemandes, il fut interné le 14 octobre 1942 à la prison du Cherche-Midi, transféré au fort de Romainville le 21 janvier 1943 puis au camp de Compiègne le 30 janvier. Les Allemands le déportèrent le 24 février 1943 à Oranienbourg . Un jugement du Tribunal civil de la Seine du 16 avril 1948, le considère comme décès au camp de Compiègne le 24 février 1943, date de sa déportation, pour pallier au manque d’information sur son décès à Oranienbourg . En fait une déclaration du lieutenant colonel Scolari indique que Moise Domard était décédé le 1er mai 1945 sur la route de Scheverin, confirmé par deux témoins Gautier et Bauman,
Toujours, selon une attestation de Scolari, président de l’Association nationale des anciens combattants des FFI-FTP, il aurait appartenu aux FTPF et se serait livré à des actes de sabotages sur des lignes téléphoniques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157761, notice DOMARD Moïse par Claude Pennetier, version mise en ligne le 27 mars 2014, dernière modification le 18 mai 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Notes de Gilles Morin, rapport de police du 7 novembre 1952. — Mémorial de la déportation.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément