ABASQ Joseph

Par Claude Pennetier

Né le 25 mai 1921 à Guipavas (Finistère), condamné à mort, peine commuée, mort le 2 octobre 1969 à Brest (Finistère) ; ouvrier d’usine ; résistant

Ouvrier d’usine de Saint-Marc (aujourd’hui Brest, Finistère), Joseph Abasq fut arrêté par les Allemands pour sabotage de fils téléphoniques et condamné à mort par le tribunal allemand FK752 de Quimper le 11 septembre 1940. L’intervention directe du maire de Saint-Marc, le présentant comme un faible d’esprit, permit la commutation de sa peine en 10 ans de prison. Il fut emprisonné à Brest puis à Saint-Brieuc sans être pris, semble-t-il dans les listes d’otages.
Déporté le 20 août 1942 à Wolfenbuttel (Allemagne), rapatrié le 19 mai 1945.
Médaille militaire, Croix de guerre, Médaille du combattant volontaire, Médaille des déportés, Chevalier de la Légion d’Honneur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157771, notice ABASQ Joseph par Claude Pennetier, version mise en ligne le 27 mars 2014, dernière modification le 19 février 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : AVCC, BVIII dossier 2. — Mémoire des hommes. — Geneanet

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément