BARRIÈRE Jean

Né le 6 juillet 1891 à Lormont (Gironde), mort le 6 décembre 1977 à Pessac (Gironde) ; militant socialiste puis communiste de la Gironde.

Fils d’un tonnelier, domicilié dans cette ville, Jean Barrière, adhérent de la section de Lormont du Parti socialiste en mai 1910, appartint au Parti communiste de 1920 à 1939 et fut candidat aux élections municipales en 1925 et 1929. Il était en 1925-1927, secrétaire de la cellule de Lormont.

Il fut interné par ordre du préfet de la Gironde le 22 octobre 1941 au Centre de séjour surveillé de Mérignac, à la suite de l’assassinat à Bordeaux d’un officier allemand, l’intendant Reimers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15778, notice BARRIÈRE Jean, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 31 mai 2021.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13129. — Arch. Dép. Gironde, série M, Parti socialiste, 1918-1926 et Camp de Mérignac.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément