ANANIAN Meguerditch (Khatcharian)

Par Astrig Atamian

Né en 1905  ; communiste arménien de Marseille (Bouches-du-Rhône) parti en Arménie soviétique puis en URSS.

Né dans une famille de paysans du vilayet de Kharpert, Meguerditch Ananian partit, à la mort de son père en 1919, en Cilicie avec sa mère. Il y resta huit mois au terme desquels il s’installa à Constantinople où il fut vendeur de journaux. Il arriva à Marseille (Bouches-du-Rhône) en 1925 et entra à l’usine. Il intégra le PCF en 1926 et milita activement dans les cellules 109 puis 120. Il fit également partie du SRI.

Au chômage depuis deux ans, il obtint en 1933, l’autorisation d’émigrer en Arménie soviétique. Il travailla dans le kolkhoze Tazagioukh de la région de Kamarline pendant cinq mois et demi avant d’être envoyé par la cellule du sovkhoze, étudier deux ans (1933-1934) dans l’école supérieure d’agriculture Béria, d’où il sort avec d’excellentes appréciations.

Le Gorkom de Erevan le recommanda à l’Institut du Marxisme-léninisme afin qu’il poursuive ses études. Bien qu’ayant brillamment réussi son examen, il ne fut pas reçu car sa situation vis-à-vis du parti n’était pas jugée en règle. Il fut alors envoyé par le Commissariat national à l’éducation dans la région de Taline en tant qu’inspecteur d’éducation politique. Le 19 janvier 1935, Jacques Duclos écrivit à l’IC pour le recommander comme stagiaire : « membre de notre parti à Marseille depuis 1926 où il était passé comme sincère mais très faible politiquement ».

Le 15 décembre 1936, Ananian exposa, dans une lettre, sa situation à Dimitrov et s’étonna de ne pas avoir reçu sa carte du parti.

En mars et avril 1937, le secrétariat du PCF renouvela sa recommandation du 19 janvier 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157790, notice ANANIAN Meguerditch (Khatcharian) par Astrig Atamian, version mise en ligne le 25 octobre 2014, dernière modification le 6 juin 2022.

Par Astrig Atamian

SOURCE : RGASPI, Moscou, 495 270 6343.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément