PIC Roger, Lucien

Par Jacques Girault

Né le 15 octobre 1930 au Collet de Dèze (Lozère) ; instituteur ; militant syndicaliste du SNI ; militant socialiste ; conseiller municipal de Badaroux (Lozère).

Fils de Fernand Pic, commerçant et agent d’assurances, militant communiste puis socialiste en Lozère, Roger Pic choisit la religion protestante en 1943. Élève du cours complémentaire de Collet de Dèze, il entra à l’École normale d’instituteurs de Mende en 1948. Après une année d’études au Centre régional d’éducation physique et sportive de Montpellier (1952-1953), il fut chargé de l’enseignement de l’EPS à l’école d’application de Mende (1958-1972) puis devint conseiller pédagogique départemental de 1972 à sa retraite en 1986.

Pic effectua son service militaire comme sous-lieutenant (octobre 1955-décembre 1957) dont un an en Algérie dans le secteur de Kenchela (Aurès). Il se maria religieusement en juillet 1961 à Paris (XIVeme arr.) avec une employée de perception d’origines bretonnes.

Pic pratiquait des activités sportives (ski de fond, tennis, hand-ball) et jouait dans le club de football, l’Éveil mendois. Il militait dans la Fédération des œuvres laïques (Union sportive de l’enseignement primaire), et fut un des responsables du club de tennis de Badaroux et du foyer de ski de fond de Lambert.

Pic, membre du Syndicat national des instituteurs, depuis l’école normale, devint secrétaire-adjoint de la section départementale du SNI de 1963 à 1968, responsable du bulletin départemental. Secrétaire général de la section de 1968 à 1972, il en redevint secrétaire-adjoint de 1972 à 1986. Délégué à la Commission administrative paritaire départementale de 1969 à 1979, il siégea au Conseil départemental de l’enseignement primaire de 1970 à 1978. Il resta membre du Syndicat des enseignants dans les années 1990.

Pic adhéra à l’Union des jeunesses républicaines de France en 1946-1947 et diffusa L’Avant-Garde à l’école normale en 1948-1949. Membre du cercle Jean Jaurès de Mende en 1967-1968, il adhéra au Parti socialiste au milieu des années 1970 et y milita activement jusqu’en 2007. Il fut responsable de l’hebdomadaire fédéral Changer la vie-48 pendant deux années. Candidat aux élections municipales de Mende sur la liste de gauche à deux reprises, il fut élu conseiller municipal de Badaroux en 1995 et ne se représenta pas à la fin du mandat.

Pic écrivit deux ouvrages sur l’école et le syndicalisme des instituteurs en Lozère. Délégué départemental de l’Éducation nationale en 1988, il l’était toujours en 2009.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157831, notice PIC Roger, Lucien par Jacques Girault, version mise en ligne le 31 mars 2014, dernière modification le 21 novembre 2019.

Par Jacques Girault

ŒUVRES : Le syndicalisme des instituteurs lozériens sous la Troisième République, Nîmes, Lacour, 2000 ; A la recherche d’un monopole perdu, 1880-1920, Mende, 2005.

SOURCES : Presse syndicale. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément