BAUDOUX Rodolphe.

Par Jean-Louis Delaet

Courcelles (pr. Hainaut, arr. Charleroi), 21 avril 1904 − Courcelles, 21 juin 1961. Médecin, conseiller communal, échevin puis bourgmestre socialiste de Courcelles.

Médecin généraliste, très populaire, Rodolphe Baudoux se spécialise en chirurgie au début de la Seconde Guerre mondiale. À partir de ce moment, il parcourt les rues de Courcelles et de certaines communes voisines, de jour et de nuit, et c’est par ce dévouement exceptionnel qu’il est candidat à la fonction de bourgmestre à la libération.

Médecin de l’Office de droit ouvrier pour le Mouvement syndical unifié (MSU) en 1945, Rodolphe Baudoux est élu conseiller communal aux élections du 24 novembre 1946. Il devient échevin lors de l’installation du conseil communal le 31 janvier suivant. Il est nommé en qualité de bourgmestre le 5 mai 1947.

Rodolphe Baudoux développe les services médicaux et sociaux rendus à la population. Mais insensiblement, absorbé par sa profession médicale, il transfère ses responsabilités mayorales sur un faisant-fonction et ne sollicite pas lors des élections de 1952 le renouvellement de son mandat de membre du conseil communal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157958, notice BAUDOUX Rodolphe. par Jean-Louis Delaet, version mise en ligne le 8 avril 2014, dernière modification le 17 décembre 2019.

Par Jean-Louis Delaet

SOURCES : Archives communales de Charleroi, section de Courcelles, Corps communal − Notes d’Émile Clersy, 6180 Courcelles.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément