BARTH René, Jean

Par Jacques Girault

Né le 21 juillet 1926 à Thiébauménil (Meurthe-et-Moselle), mort le 8 février 2019 à Châteauneuf-le-Rouge (Bouches-du-Rhône) ; instituteur ; militant syndical (SNI) ; conseiller municipal communiste de Tomblaine (Meurthe-et-Moselle).

Fils d’un ajusteur devenu télégraphiste, puis employé aux PTT qui quitta la commune au début des années 1930, René Barth, instituteur, se maria en décembre 1947 à Blainville-sur-l’Eau (Meurthe-et-Moselle), avec une institutrice, fille d’un employé des chemins de fer.

Instituteur à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle), devenu sans doute professeur d’enseignement général dans un collège, il était membre du conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs au milieu des années 1960.

Membre du Parti communiste français depuis 1962, secrétaire de la section communiste de Tomblaine, il devint membre de la commission fédérale de contrôle financier de la nouvelle fédération communiste de Meurthe-et-Moselle Sud en juin 1966. Il fut intégré au comité fédéral à la fin de l’année après avoir suivi les cours de l’école centrale du PCF d’un mois.

En septembre 1973, René Barth, toujours secrétaire de la section communiste de Tomblaine, conseiller municipal de 1965 à 1971, fut candidat au conseil général dans le canton de Saint-Max-Tomblaine, et obtint 1033 voix (quatrième position).

Sa fille Noëlle, Elisabeth, née le 14 décembre 1949 à Lunéville (Meurthe-et-Moselle), fut adjointe au maire de Tomblaine, déléguée aux écoles de 1983 à 2001.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15798, notice BARTH René, Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 13 octobre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle (Christel Jajoux), 1018 W 96, 304, 307, 1085 W 323 Bulletin municipal de Tomblaine [Per 2200 et Per 4207]. — Archives du Comité national du PCF. — L’Est Républicain, 24 septembre 1973

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément