ANDRÉ Pierre

Né le 25 novembre 1834 à Mouzay (Meuse) ; cheminot à Paris ; communard ; condamné pour port d’arme.

Pierre André avait fait des métiers divers avant de devenir homme d’équipe au chemin de fer de la gare de Lyon ; son dossier le dit aussi « jardinier ». Il fut condamné, le 31 mars 1875, par le 3e conseil de guerre, à un an de prison pour avoir « porté des armes apparentes » (il aurait commandé le 219e bataillon fédéré).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158, notice ANDRÉ Pierre, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 13 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/815. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 2011).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément