LETOMBE Ernest

Par Raynald Daubresse, Christian Lescureux

Né le 21 janvier 1914 à Vimy (Pas-de-Calais), fusillé le 14 juin 1944 à Arras (Pas-de-Calais) ; ouvrier mineur ; militant communiste ; résistant au sein des FTPF.

Fils d’Ernest Louis Letombe, ouvrier mineur, et de Rose Deligne, Ernest Letombe était marié à Valéria (née Kapitza) et était domicilié à Avion (Pas-de-Calais) au 16 rue Jules Ferry.
Fervent sympathisant communiste avant la guerre, il participait aux manifestations et mouvements de grève en compagnie de son père. Celui-ci, arrêté par la Feldgendarmerie d’Arras pour sa participation aux grèves des mineurs de mai-juin 1941, fut déporté en Allemagne et y décéda le 16 juin 1942.
Ernest Letombe n’a jamais vécu dans l’illégalité ; il était responsable régional « M » (Militaire) des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) pour le Pas-de-Calais. C’est lui qui aurait dirigé l’opération sur la voie ferrée Lens-Arras le 11 mars 1943 au cours de laquelle fut tué un garde voie. Il serait aussi l’un des auteurs de l’exécution du commissaire principal Henri Mesmer, ex-chef de services des Renseignements généraux de Lens.
Il fut à l’origine de nombreuses diffusions de tracts de la Résistance dans la région.
Il fut arrêté, suite au meurtre de l’inspecteur Delaporte, par les autorités allemandes, à Avion, le 23 décembre 1943 « pour détention d’armes ». Il n’était plus alors que chef de groupe.
Condamné à mort par le tribunal militaire allemand d’Arras (OFK 670) le 23 mai 1944, il a été fusillé le 14 juin 1944 à 21 h 22 dans les fossés de la citadelle d’Arras.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158012, notice LETOMBE Ernest par Raynald Daubresse, Christian Lescureux, version mise en ligne le 15 avril 2014, dernière modification le 19 mars 2017.

Par Raynald Daubresse, Christian Lescureux

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 5022/2 et 51 J/6. – J.-M. Fossier, Zone interdite, op. cit., p. 274. – Mémorial des fusillés d’Arras. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément