BARTHEL Georges, François, André

Par Jacques Girault, Julien Veyret

Né le 7 octobre 1932 à Chamant (Oise), mort le 20 février 1975 à Compiègne (Oise) ; professeur ; militant syndical (SNET) ; militant mutualiste dans l’Oise.

Fils d’un chef jardinier, originaire de la Nièvre, Georges Barthel, élève de l’École normale d’instituteurs de Beauvais (Oise) de 1948 à 1950, effectua une année à l’École normale de Douai (Nord) en 1950-1951. Reçu à l’École normale supérieure de l’enseignement technique en 1953 en section A1 (mathématiques), titulaire du CAPET, il fut nommé professeur au collège technique de Chauny (Aisne) en octobre 1956. Après son service militaire (décembre 1959-mars 1962), il réintégra le lycée technique de Chauny avant d’être muté au lycée technique de Compiègne (Oise), l’année suivante où il exerça jusqu’à son décès.
Barthel fut, sur la liste des Amis de l’École émancipée, élu membre suppléant de la Commission administrative du Syndicat national de l’enseignement technique en 1964-1965 et en 1965-1966. Il avait été assesseur du président de séance, le 27 mars 1964, du congrès national du SNET.
Georges Barthel siégea au jury national de recrutement des professeurs techniques adjoints des collèges d’enseignement techniques en 1971. Désigné comme responsable de l’encadrement des IREM dans l’académie d’Amiens au début de l’année scolaire 1974-1975, il dut interrompre son travail en raison de son état de santé.
Il participait aussi à la commission administrative de la section départementale de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale.
Barthel se maria en janvier 1955 à Paris (XIIIe). Divorcé en 1968, il épousa en juin 1969 à Compiègne Brigitte Desachy, professeur, fille d’un négociant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15805, notice BARTHEL Georges, François, André par Jacques Girault, Julien Veyret, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 12 novembre 2018.

Par Jacques Girault, Julien Veyret

SOURCES : Presse syndicale. – Renseignements fournis par le lycée Mireille Grenet de Compiègne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément