PINEDE Jean-Guy

Par Jacques Girault

Né le 24 décembre 1940 à La Voulte (Ardèche) ; PEGC ; militant communiste, maire de Portes-les-Valence (Drôme) ; conseiller général.

Jean-Guy Pinède entra à l’Ecole normale d’instituteurs de Privas (Ardèche). Instituteur en Ardèche jusque dans les années 1970, il devint professeur d’enseignement général des collèges au collège Pierre Delarbre à Vernoux-en-Vivarais (Ardèche).

Il effectua son service militaire dans les transmissions à Montélimar (Drôme). Il se maria en février 1961 à Avignon (Vaucluse) avec une PEGC (Français). Le couple eut deux enfants puis divorça. Pinède se remaria en juillet 1995 à Crots (Haute-Alpes) avec une principal de collège.

Dans le courant « Unité et Action », il milita dans le Syndicat national des instituteurs et dans la Fédération de l’Éducation nationale de 1965 à 1970.

Membre du Parti communiste français depuis 1956, il était membre du comité de la fédération de la Drôme du PCF.

Elu conseiller municipal de Portes-lès-Valence en 1971, devenu adjoint au maire chargé des finances et des affaires scolaires, réélu en 1977, il devint maire de la commune en 1978 et le demeura jusqu’en 2001.

Candidat au Conseil général en 1982 dans le canton de Portes-lès-Valence, après avoir obtenu 2 213 voix au premier tour, il fut élu au deuxième tour, avec 3 833 voix. Régulièrement réélu, vice-président (éducation) de 1983 à 1992, il donna sa démission en 2006 après sa condamnation pour favoritisme. A la tête d’une liste « divers gauche », élu conseiller régional (Rhône Alpes) en 1992, il démissionna pour laisser la place à son successeur.

Pinède, membre du comité départemental de l’emploi, présidait le syndicat intercommunal pour l’étude et le traitement des ordures ménagères. Vice-président du syndicat des communes pour le personnel communal, il était le trésorier de l’association des maires de la Drôme. Vice-président (économie) du Syndicat intercommunal des services de l’agglomération valentinoise (Valence MAJOR), président du Centre de gestion de la Drôme de 1995 à 2001, il présida le Syndicat intercommunal pour l’assainissement du canton de Portes-les-Valence de 1983 à 1999 et le Syndicat de la Véore jusqu’à 2001.

Pinède, toujours membre du comité fédéral du PCF, était à la fin des années 1970, le secrétaire de l’association des élus communistes et républicains. Après qu’il eut soutenu la candidature de Pierre Juquin en 1988, le PCF « le quitta cette année-là » (J-G Pinède). En 1995 il fut parmi les parrains de la candidature de Dominique Voynet du Parti des Verts à l’élection présidentielle.

En 2014, il présidait toujours, depuis 1999, l’association Rhône Axes pour l’aménagement des réseaux de transports « cohérents et coordonnés ».
`
En 1994, il signa avec Jean-Noël Couriol une brochure de 52 pages Portes–lès-Valence d’hier à aujourd’hui .

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158244, notice PINEDE Jean-Guy par Jacques Girault, version mise en ligne le 17 avril 2014, dernière modification le 17 juin 2014.

Par Jacques Girault

SOURCES : Renseignements fournis par l’intéressé — Notes de Dominique Mercier, directeur général des services de la mairie de Portes-les-Valence —Archives du comité national du PCF. — Divers sites Internet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément