BAETEN Jean.

Par Francis Sartorius

Né en 1823. Ouvrier cordonnier, impliqué dans l’affaire de « Risquons-Tout » en 1848.

Suite à sa participation à l’affaire de « Risquons-Tout » (commune de Mouscron, anciennement pr. Flandre occidentale, arr. Courtrai-Kortrijk ; aujourd’hui pr. Hainaut, arr. Mouscron), Jean Baeten est condamné le 30 août 1848 à la peine de mort. Cette peine est toutefois ramenée à quinze ans de réclusion par arrêté royal du 21 novembre 1848. Gracié, il est libéré le 29 mars 1853.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158375, notice BAETEN Jean. par Francis Sartorius, version mise en ligne le 22 avril 2014, dernière modification le 14 janvier 2020.

Par Francis Sartorius

SOURCE : WOUTERS H., Documenten betreffende de geschiedenis der arbeidersbeweging (1831-53), deel II, Leuven-Paris, 1963 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 27).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément