LEMOINE Jean

Par Thomas Pouty

Né le 8 juin 1911 à Paris, fusillé comme otage le 14 mai 1942 à Caen (Calvados) ; soudeur ; militant communiste.

Jean Lemoine
Jean Lemoine
Dossier "famille de Caen", Association des familles de fusillés.

Célibataire, Jean Lemoine vivait à Romainville (Seine, Seine-Saint-Denis), en région parisienne. Le 26 avril 1941, il y est arrêté par des policiers français, ses activités de propagande communiste ayant été repérées.
Jugé le 22 septembre 1941 par la Section spéciale siégeant auprès de la cour d’appel de Paris, il fut condamné à dix ans de travaux forcés et transféré à la prison centrale de Caen où il devait purger sa peine.
Le 11 mai 1942, il fut désigné pour faire partie du contingent d’otages devant être exécuté en représailles à l’attentat de Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) du 2 mai 1942.
Il mourut devant un peloton d’exécution allemand le 14 mai 1942 à la caserne du 43e Régiment d’artillerie de Caen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158409, notice LEMOINE Jean par Thomas Pouty, version mise en ligne le 23 avril 2014, dernière modification le 10 février 2021.

Par Thomas Pouty

Jean Lemoine
Jean Lemoine
Dossier "famille de Caen", Association des familles de fusillés.

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – J. Quellien (sous la dir.), Livre mémorial des victimes du nazisme dans le Calvados, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément