LÉVY René [dit SASPORTAS René]

Par Thomas Pouty

Né le 18 août 1892 à Paris, fusillé comme otage le 14 février 1942 à Caen (Calvados) ; directeur commercial.

René Lévy-Sasportas, directeur commercial à Deauville (Calvados), fut arrêté à son domicile par la Feldgendarmerie le 12 septembre 1941 pour écoute de la radio anglaise, vraisemblablement victime d’une dénonciation.
Interné à la maison d’arrêt de Caen, il fut traduit devant la cour martiale (FK 723) et condamné à six mois de prison. Mais par ordre du Militärbefehlshaber in Frankreich (MBF), il fut porté sur la liste des otages à exécuter en représailles à un attentat commis à Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) contre une sentinelle allemande le 21 janvier 1942.
René Lévy-Sasportas a été fusillé le 14 février 1942 à la caserne du 43e Régiment d’artillerie, en compagnie d’un détenu de la maison centrale, Jean-Baptiste Fuzelier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158411, notice LÉVY René [dit SASPORTAS René] par Thomas Pouty, version mise en ligne le 23 avril 2014, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Thomas Pouty

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – J. Quellien (sous la dir.), Livre mémorial des victimes du nazisme dans le Calvados, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément