PION Henriette

Par Jacques Girault

morte le 8 juillet 1954 ; institutrice à Paris ; militante du SNI.

Henriette Pion, institutrice devint professeur au cours complémentaire de la rue des Volontaires à Paris (XVe arr.). Membre du bureau clandestin du Syndicat national des instituteurs de la Seine pendant la Seconde Guerre mondiale, élue au bureau de la section à la Libération ; elle fut désignée, en février 1945, comme membre de la deuxième sous-commission d’enquête du Ministère de l’Éducation nationale pour siéger dans la section B (Inspecteurs d’académie).

Elle fut élue au Conseil départemental de l’enseignement primaire dans la deuxième circonscription de la Seine (XIIIe, XIVe, XVe. et XVIe arr. de Paris) en novembre 1945 avec 212 voix. Secrétaire adjointe de la section du SNI de la Seine, elle fut désignée par le bureau national du SNI pour participer à la commission extérieure au bureau national, à mandat limité, rassemblant des militants des sections. Dans la préparation des élections du BN pour la première fois à la proportionnelle, elle fut une des signataires de la déclaration "Pour une action constructive dans l’indépendance du syndicalisme", qui servait de programme pour les candidats de la liste A conduite par Henri Aigueperse. Lors de la réunion du conseil national, le 28 décembre 1947, elle ne fut pas élue avec 537 voix.
Réélue au Conseil départemental en 1951, à la fin de 1953, elle démissionna, comme les autres conseillers départementaux de France à la demande du SNI pour protester contre la politique répressive du gouvernement et sa politique antilaïque. Elle fut réélue en janvier 1954 avec beaucoup plus de voix qu’en 1951. Le 14 juin 1954, pour l’élection du conseil national des établissements du premier degré, elle fut candidate suppléante dans le collège des directrices ou professeurs des cours complémentaires filles.

Elle mourut subitement en allant au Congrès national du SNI.. L’inspecteur général Pons et Robert Séguy*, secrétaire général de la section de la Seine, prirent la parole lors des obsèques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158483, notice PION Henriette par Jacques Girault, version mise en ligne le 28 avril 2014, dernière modification le 28 avril 2014.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat, F 17/ 17778. — Presse syndicale. — Notes de Robert Hirsch.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément