PAILLAS Maurice

Par Claude Pennetier

Né le 4 septembre 1934 à Varilhes (Ariège) ; militant communiste de l’Aisne, du Gers, de Haute-Garonne puis de l’Ariège.

Maurice Paillas
Maurice Paillas
Cliché fourni par la famille

Maurice Paillas était issu d’une famille de métayers catholiques qui avaient vécu au village d’Alos (Ariège). Il avait deux frères et deux soeurs. Titulaire de CEP, hostile à la guerre d’Algérie il eut la chance de faire son service militaire à la base aérienne de Baden-Baden en Allemagne ; il fut affecté à l’état major et eut une formation de secrétaire de bureau.
Lors de sa démobilisation, son cousin Georges Cabos, ancien résistant, le fit embaucher au lycée Raymond Naves à Toulouse comme agent d’entretien. C’est encore par l’intermédiaire d’un cousin qu’il entra à la CGT et se rapprocha du PCF. En vacance à Verniolle où s’étaient installés ses parents, il fit la connaissance de Claude Jacquot. Ils se marièrent le 5 novembre 1960 à Verniolle (Ariège). Maurice Paillas avait déjà obtenu sa mutation à Châlons-sur-Marne où sa fiancée mineure vivait chez ses parents. Ils travaillèrent ensemble quand un poste double de concierge fut vacant au lycée technique de Saint-Quentin (Aisne). Il adhéra au Parti communiste en 1962. Il fut trésorier de la section communiste locale quand il fut élu membre du comité fédéral communiste de l’Aisne le 18 décembre 1966 ; il entra immédiatement dans la commission fédérale de contrôle financier. Il milita dans le syndicat CGT des agents de lycée et en fut secrétaire départemental.

En 1968, il exerçait toujours les mêmes fonctions. Sa femme militant également à la CGT.
Le couple obtint sa mutation dans le Gers en 1976, au lycée Pardaihan d’Auch (Gers), puis au lycée Bellevue de Toulouse en 1994. Maurice Paillas prit sa retraite à Verniolle (Ariège) où il fut conseiller municipal sur la liste divers gauche de Robert Pedoussat.

Il réside avec son épouse à la maison de retraite de Verniolle.
Le couple avait deux enfants, Denis (1966), et Isabelle (1971), nés à Saint-Quentin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158613, notice PAILLAS Maurice par Claude Pennetier, version mise en ligne le 4 mai 2014, dernière modification le 9 juillet 2019.

Par Claude Pennetier

Maurice Paillas
Maurice Paillas
Cliché fourni par la famille

SOURCES : Arch. comité national PCF. — Renseignements communiqués par son fils, Didier Paillas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément