RAHMANI Abderhamane

Par Jacques Girault

Instituteur en Algérie ; militant du SNI.

Abderhamane Rahmani, instituteur en Algérie, membre du conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs, était le secrétaire adjoint de l’union des syndicats algériens.

Assesseur au congrès national du SNI de Pau, il prit la parole le 18 juillet 1953 dans la séance consacrée à l’Outre-mer. Selon lui, le plan de scolarisation en Algérie n’avait pas les moyens suffisants et il fallait appuyer le SNI dans sa demande de scolarisation totale. Il intervint dans les mêmes conditions au congrès national de Bordeaux (Gironde), le 23 juillet 1955 pour évoquer la situation de misère en Algérie et se montra favorable à la motion présentée par la majorité, qui était, selon lui, « complète, pertinente et constructive ». Lors de l’élection du bureau national, en décembre 1955, il était en dix-huitième position sur la liste des candidats « Pour un syndicalisme indépendant et constructif » conduite par Denis Forestier->18245]. Arrivé en onzième position lors du vote par le conseil national, le 26 décembre 1955, il fut élu. Désigné pour les commissions, équipe sociale et corporative, il devint l’adjoint de Pierre Desvalois, responsable des questions d’Afrique du Nord, et fut intégré dans les commissions sociale et internationale et dans celle l’Union française. Pierre Desvalois, dans L’Ecole libératrice du 26 octobre 1956, rappelant les débats du congrès du SNI de Grenoble, en juillet 1956, indiquait que Rahmani y avait défendu à la tribune « avec ardeur et conviction » la motion de la majorité qui l’emporta nettement contre celle de l’École émancipée et celle de la minorité de la section d’Oran. Lors de la réunion du bureau national du 11 octobre 1956, fut annoncée la démission de Rahmani du bureau national car il venait d’être nommé à la sous-direction de la main d’œuvre algérienne chargée de l’orientation professionnelle et de la liaison métropole-Algérie pour le placement et l’accueil des travailleurs nord africains.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158700, notice RAHMANI Abderhamane par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 mai 2014, dernière modification le 3 juin 2014.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. 

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément