AUFRÈRE Marcel

Par Jean-Pierre Besse, Michel Gorand

Né le 30 janvier 1905 à Déols (Indre), exécuté sommairement le 12 juin 1944 à Maves (Loir-et-Cher) ; employé au métropolitain à Paris ; résistant FTP, FFI.

Marcel Aufrère
Marcel Aufrère
Fichier de l’Association des familles de fusillés, Musée de la résistance nationale.

Fils d’Alexandre Aufrère, maçon, et d’Alexandrine, Florence Marchand, sans profession, Marcel Aufrère, employé de métro et domicilié semble-t-il à Issy-les-Moulineaux (Seine, Hauts-de-Seine), était domiclié en 1944 à Dun-le-Poëlier (Indre) où il s’était marié le 8 octobre 1929 avec Aldona Fernande Brossard.
Il s’engagea dans les FTP le 6 juin 1944 (compagnie FTP 2221- FFI secteur Nord Indre) sous les ordres de Théogène Briant (commandant Alex). Le dimanche 11 juin 1944 les maquis de la région de Dun-le-Poëlier furent attaqués par des centaines de soldats allemands et Marcel Aufrère fut fait prisonnier au maquis des Souches près de Dun-le-Poëlier, puis emmené à Romorantin (Loir-et-Cher) où il passa la nuit.
Le 12 juin, il fut transféré au siège de la Gestapo à Blois (Loir-et-Cher) où il fut torturé. Puis vers 21 h, onze prisonniers incarcérés à Blois, furent amenés à Maves, à seize kilomètres de Blois, pour y être fusillés en représailles à la mort de deux soldats allemands tués par la Résistance ; ils furent mitraillés par des soldats allemands et des miliciens le 12 juin vers 22 h 30, dans le bois des Vouzoirs, commune de Maves, et abandonnés sur place. Parmi ces onze prisonniers figuraient six maquisards qui avaient été faits prisonniers le 11 juin au maquis des Souches ; deux des six maquisards en réchappèrent, les noms des quatre maquisards tués sont : Marcel Aufrère, Marcel Bailly, Pierre Loyau et Gabriel Thion.
Le décès de Marcel Aufrère fut déclaré le 14 juin par Joseph Montant, instituteur à Maves.
Marcel Aufrère fut reconnu « Mort pour la France » et il fut homologué interné résistant (DIR). Il reçut la Médaille de la Résistance par décret du 2 avril 1959, JO du 8 avril 1959.
Son nom figure sur la stèle érigée sur la route de Pontijou à Maves, sur la plaque commémorative du centre RATP de Paris XVIIIe arr., et à Dun-le-Poëlier sur le monument aux morts, sur la stèle érigée en 1996 sur la place du village et sur le panneau d’information installé sur cette place.


Dun-le-Poëlier (Indre), 11 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158717, notice AUFRÈRE Marcel par Jean-Pierre Besse, Michel Gorand, version mise en ligne le 19 mai 2014, dernière modification le 8 octobre 2021.

Par Jean-Pierre Besse, Michel Gorand

Marcel Aufrère
Marcel Aufrère
Fichier de l’Association des familles de fusillés, Musée de la résistance nationale.

SOURCES : DAVCC, Caen (dossier 21 P 419 705). — État civil. N°11 du registre des décès de Maves ; « Combats des maquisards Indre été 1944 » ANACR Indre 2012 ; « Résistance Indre et vallée du Cher » de G. Guéguen-Dreyfus et B. Lehoux de 1972. — SHD Vincennes GR 16 P 22565 (nc). — MémorialGenWeb. — Site Internet Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément