REISS Marcel

Par Léon Strauss

Né le 30 mai 1907 à Vitry-le-François (Marne), mort le 24 juillet 1975 à Vitry-le-François ; instituteur à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin) ; militant socialiste SFIO dans le Bas-Rhin avant 1940, résistant dans la Marne ; militant communiste dans le Bas-Rhin, puis dans la Marne.

Fils d’un mouleur, Marcel Reiss fut directeur d’école à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin) dans l’entre-deux-guerres. Réfugié ou expulsé dans sa ville natale durant l’occupation, il enseigna dans la Marne comme instituteur à Couvrot. Après la Libération, il retrouva son poste de directeur d’école à Illkirch-Graffenstaden. Marié en juillet 1932 à Glère (Doubs) avec une future institutrice, sympathisante communiste, il avait au moins un fils.

Marcel Reiss militait jusqu’en 1940 au Parti socialiste SFIO. Il dirigea le mouvement de Résistance "Libération-Nord" à Vitry-le-François. Après la Libération, il adhéra au Parti communiste français. Il organisa en février 1951 dans les communes voisines, Holtzheim, Eschau et Plobsheim, des réunions publiques contre le réarmement allemand présidées par les maires de ces communes, qui ignoraient que ces meetings étaient organisées par le PCF.

Après son départ à la retraite, Reiss regagna sa ville natale et continua à militer au PCF. Il fut candidat communiste au Conseil général dans la canton en 1967 (deuxième position, avec 1 866 voix, puis 2 840 voix au deuxième tour). Il fut en 1970 candidat dans le canton de Sompuis.

Il était titulaire de la Croix de guerre avec palme et de la Croix du Combattant volontaire de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158765, notice REISS Marcel par Léon Strauss, version mise en ligne le 9 mai 2014, dernière modification le 30 juillet 2014.

Par Léon Strauss

Sources : Arch. dép. Bas-Rhin, 544 D 7 . — Archives du comité national du PCF. —
Huma-7 jours, Strasbourg, 15 août 1975 (photo). — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément