PORPÉ Achille, Laurent

Par Alain Prigent

Né le 26 août 1907 à Plourhan (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), mort le 13 mai 1987 à Lannion (Côtes-d’Armor) ; instituteur ; membre du bureau de la section départementale du SNI des Côtes-du-Nord (1950-1951).

Achille Porpé était le fils de Raymond Porpé, commerçant, et de Marie Le Gagne, commerçante. Élève de l’École normale d’instituteurs de Saint-Brieuc (promotion 1923-1926), il effectua des services auxiliaires jusqu’en 1927. Il accomplit son service militaire de novembre 1927 à avril 1929. Topographe grenadier, il fut incorporé au 124e régiment d’infanterie. Mobilisé avec le grade de sergent le 3 septembre 1939, fait prisonnier à Gondreville (Loiret) le 17 juin 1940, interné au stalag XIII-D, il fut rapatrié le 28 avril 1945.

Il enseigna ensuite au cours complémentaire de Plouha (1931-1945). Il fut nommé ensuite directeur du cours complémentaire de Plancoët (1945-1948) puis de celui de Lannion où il prit sa retraite en 1963.

Membre du bureau de la section départementale du Syndicat national des instituteurs en 1950 chargé des affaires laïques, il siégea au conseil syndical jusqu’en 1955.

Proche du Parti communiste français, il figura sur la liste d’union des gauches conduite par le communiste Léon Razurel en 1959. Au second tour, il obtint un des meilleurs scores sur cette liste d’union qui avait intégré des anciens conseillers municipaux dont le socialiste Auguste Thos, conseiller sortant, et Edouard Mauger, radical.

Le 25 septembre 1933, il épousa Jeanne Andrée Geffroy, née le 18 avril 1913. Le couple eut deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158802, notice PORPÉ Achille, Laurent par Alain Prigent, version mise en ligne le 9 mai 2014, dernière modification le 8 avril 2021.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 1T1610, dossier professionnel versé par l’inspection académique. — Arch. Mun. de Lannion, 1K7 (Elections mars 1959). — Arch. de la FSU 22 (bulletins des sections départementales du SNI et de la FEN). — Alain Prigent, Mondes du travail et syndicalismes dans les Côtes-du-Nord (1944-1984). Espaces, pratiques, cultures et représentations, DEA sous la direction de Jacqueline Sainclivier, Rennes II, 2004. —Alain Prigent, Les instituteurs des Côtes-du-Nord sous la IIIeRépublique (Laïcité, amicalisme et syndicalisme), Editions Astoure, 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément