RIEHL Charles

Par Léon Strauss

Employé des chemins de fer à Schiltigheim (Alsace) ; radical- socialiste en 1929, socialiste SFIO à partir de 1935 ; conseiller municipal de Schiltigheim de 1929 à 1940 et depuis 1947.

Conseiller municipal élu en 1929 comme radical, puis en 1935, comme socialiste SFIO. Il organisa en 1936 ou 1937 à Schiltigheim (Alsace) un cortège carnavalesque sur le thème « Visite d’Hitler à Schiltigheim ». Il organisait des émissions « Soirées alsaciennes » à Radio Strasbourg. En septembre 1940, interrogé par la Gestapo, il mit le défilé satirique sur le compte de l’adjoint au maire socialiste Charles Pfotzer*, décédé en 1938 et échappa ainsi à l’internement. Il fit partie du conseil municipal nommé par le préfet le 12 mai 1945 et fut réélu en octobre 1945 et en octobre 1947. Président de l’Harmonie « La Fanfare »(1953-1968), président du Comité des Fêtes (1948-1966).
Ne pas confondre avec Riehl Charles, directeur de brasserie et conseiller municipal gaulliste à Schiltigheim de 1947 à 1965 et avec Riehl Charles*, coopérateur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158809, notice RIEHL Charles par Léon Strauss, version mise en ligne le 15 mai 2014, dernière modification le 28 septembre 2021.

Par Léon Strauss

Sources : Jacques Granier, Schirmeck. Histoire d’un camp de concentration, Strasbourg, 1970, p.89 – Armand Peter, « Vie associative et culturelle », dans Schiltigheim au XXe siècle, , Strasbourg, 2007, p.101.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément