AUBERT Jeanne (Mlle)

Par Louis Botella

Employée ; syndicaliste CFTC de la Seine [Paris].

En décembre 1929, Jeanne Aubert était secrétaire du syndicat des dames employées de Paris et à ce titre, elle prit part en avril ou mai 1929 à un congrès de l’Union centrale des syndicats professionnels féminins (UCSPF).

En avril 1932, Jeanne Aubert, toujours secrétaire de son syndicat, fut signalée comme étant membre du bureau fédéral de la Fédération française des syndicats chrétiens d’employés, affiliée à la CFTC. En mai 1936, elle assumait toujours ces deux fonctions.

Elle figura parmi les délégués de sa fédération lors du congrès de la Fédération internationale des syndicats chrétiens d’employés (FISCE) qui se tint alors en juin 1936 à Karlsbad/Karlovy-Vary (Tchécoslovaquie, République tchèque).

A l’automne 1938, elle fut désignée par sa confédération pour siéger au sein de la commission consultative du règlement des conflits collectifs de travail.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158907, notice AUBERT Jeanne (Mlle) par Louis Botella, version mise en ligne le 26 septembre 2016, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : Circulaire CFTCpuis Syndicalisme chrétien, organe de la CFTC, avril-mai 1929, mars-avril 1932, décembre 1933 (CODHOS, BNF Gallica). — L’Employé, organe du Syndicat des employés du Commerce et de l’Industrie (SECI) et de la Fédération française des syndicats d’employés catholiques puis de la Fédération française des syndicats chrétiens d’employés, mai 1934-décembre 1938 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable