CARRIER Henri

Par Michel Aguettaz

Né 31 août 1924 à Albertville (Savoie), exécuté le 8 juin 1944 à la Plaine de Conflans (Albertville, Savoie) : résistant de l’Armée Secrète.

Henri Carrier, était membre du groupe de sédentaires de l’AS de Grignon et de la plaine d’Albertville. Le 6 juin, il avait rejoint la forêt de Rhonne, sur la rive gauche de l’Isère, lieu de rassemblement prévu de son groupe, à l’annonce du débarquement. Le 7 juin ordre fut reçu de rejoindre le hameau des Pointières, sur la commune de Queige. C’est en traversant la nationale 90, le 8 juin vers 11 heures, qu’il fut, avec six de ses camarades, pris en chasse par une unité allemande. Capturé, il fut transporté à Tours sur Isère, où il subit un interrogatoire violent. Il fut exécuté le soir même, vers 23 heures dans la Plaine de Conflans, en même temps que ses compagnons. Il n’avait pas tout à fait 20 ans et était la plus jeune des victimes.

La croix de guerre avec étoile d’argent lui fut attribuée, avec citation à l’ordre de la division.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158923, notice CARRIER Henri par Michel Aguettaz, version mise en ligne le 16 mai 2014, dernière modification le 27 mars 2017.

Par Michel Aguettaz

SOURCES : Arch. Dép. Savoie, 961 W 31. — Archives municipales d’Albertville. — Jean d’Arbaumont, Entre Glières et Vercors : vie et mort du capitaine Bulle, Gardet, Annecy, 1972. — Abbé Romain Ploton, Quatre années de Résistance à Albertville, 1946.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément