KOWAL Wazil

Par Jean-Pierre Besse

Né le 1er juin 1904 à Drozdoweze (Pologne), exécuté par la Milice ou les Allemands dans la nuit du 14 au 15 février 1944 à Saint-Étienne (Loire) ; résistant FTPF.

Fils de Jean Kowal et de Marie Frankowiak, Wasil Kowal quitta la Pologne et vint travailler en France. En 1944, il était domicilié rue Montagny à Saint-Étienne. Il appartenait aux FTP.
Dans la nuit du 14 au 15 février 1944, il fut exécuté avec quatre de ses camarades : Michel Lauricella, Alexandre Ochshorn, Georges Raux et Adone Zingoni, boulevard Jules-Janin à Saint-Étienne.

Il est difficile de connaitre les circonstances et les auteurs de cette exécution. La plaque apposée 57 boulevard Jules Janin, non loin de l’endroit où ils furent tués rappelle qu’ils furent exécutés par "les nazis et leurs complices".
Selon le sous directeur de la maison d’arrêt de Saint-Étienne, ils furent passés par les armes "sous prétexte qu’ils avaient tenté de concert de prendre la fuite" selon une information allemande (document du 26 janvier 1945). Selon le commissaire de police du 5e arrondissement, ils ont été conduits "dans une voiture de la police allemande sur le boulevard Jules-Janin" où ils ont été abattus à coups de mitraillette" et ce sont "les Allemands qui ont été " les chercher dans cet établissement pour les fusiller.
 

 
 

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158956, notice KOWAL Wazil par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 19 mai 2014, dernière modification le 12 février 2018.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : DAVCC, Caen, dossier 21 P 360 310. — ANACR-Loire, Mémorial de la Résistance Loire, 1992.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément