PUYOO Vincent, Adrien, Henri

Par Claude Pennetier

Né le 15 janvier 1922 à Rouen (Seine-Inférieure), mort en 1985 ; ouvrier des PTT ; membre du secrétariat de la fédération communiste des Landes.

Fils d’un mécanicien SNCF qui sera membre du PCF et d’une ménagère, Vincent Puyoo avait trois sœurs (ménagère, couturière, étudiante). Il se maria avec la fille de Roger Tauziat, employée des PTT et membre du PCF. Le couple eut trois enfants.

STO à Brême de novembre 1942 à avril 1945, il rejoignit l(UJFF en août 1945 et siégea à son bureau fédéral en janvier 1946. Il adhéra au Parti communiste en 1946. Il siégeait, en troisième position au secrétariat de la fédération communiste des Landes en 1953, le premier secrétaire étant Jean Lespiau*. Il n’était plus que membre du bureau en 1956 et son nom disparut des instance fédérales en 1957.

D’abord forgeron à la Cie minière des Lignites de Saint-Lon-les-Moine (Landes), secrétaire du syndicat en juin 1947, il fut membre du comité de l’UD, responsable des sections de jeunesses et secrétaire adjoint de l’Union locale de Dax. Il mena une grève en novembre 1947 malgré les pressions préfectorales et policières.

Vincent Puyoo entra au PTT comme agent des lignes et fut une "animateur ardent" de la grève des PTT à Mont-de-Marsan en août 1953. Il fut ensuite muté à Dax où habitait a famille.

En 1959, apparut au bureau fédéral des Landes une Jacqueline Puyoo, née en 1927, ouvrière, adhérente du Parti communiste depuis 1950, membre du bureau de la section de Saint-Paul-les-Dax. Il y eut aussi dans le comité fédéral de 1953, Henriette Pujoo, née en 1918, institutrice, membre du Parti communiste depuis 1950, trésorière de la FEN-CGT, membre du bureau de l’UD-CGT. Y a-t-il un lien de famille ?

Vincent Puyoo avait été muté, vers 1957, à Ambert (Puy-de-Dôme) où il fut un syndicaliste CGT (secrétaire de l’Union locale d’Ambert) et un militant communiste actif membre de comité fédéral.

Il revint dans les Landes et reprit place au bureau fédéral communiste en 1961 et jusqu’en 1985 qui semble être l’année de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158989, notice PUYOO Vincent, Adrien, Henri par Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 mai 2014, dernière modification le 1er septembre 2014.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément