DUNOT

Né après 1866, mort en avril 1926 ; ouvrier des tabacs ; militant syndical CGT, confédéré ; libre penseur.

Dunot fut délégué par la Fédération des ouvriers des Tabacs des Bouches-du-Rhône, au congrès de la CGT à Lille en 1921 et y vota pour la majorité.

Au congrès de la Fédération ouvrière CGT des Tabacs tenu le 5 mai 1924 à la Bourse du Travail de Paris, Dunot fut élu archiviste (voir Siette*).

Avant sa mort, il s’attacha « tout particulièrement et passionnément à la question des retraites », et fut l’artisan d’un projet qu’il ne put mener à son terme.

Il mourut brutalement, peu de temps avant d’avoir atteint l’âge de la retraite.

Les obsèques de Dunot, ancien secrétaire du syndicat confédéré [CGT] des ouvrières et ouvriers de la manufacture des tabacs de Lille et ancien secrétaire de sa fédération, eurent lieu le 17 avril 1926 à Lille.

Un nouvel hommage lui fut rendu le 7 juin de la même année.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159091, notice DUNOT, version mise en ligne le 24 mai 2014, dernière modification le 28 février 2020.

SOURCES : D. Moulinard, Le Parti communiste à Marseille... op. cit.Le Peuple, 6 mai 1924. — L’Écho des Tabacs, de mai 1926. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 21 avril, 8 juin 1926 (BNF-Gallica). — Notes de Gilles Pichavant et de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément