POULHES Marie-Louise [née PARRY Marie, Louise Joséphine, dite]

Par Jacques Girault

Née le 13 mars 1892 à Tauriac (Lot), morte le 14 mars 1994 à Paris (IXe arr.) ; intendante de lycée ; résistante.

Fille d’un instituteur, secrétaire de la mairie de Lignan (Gironde), Marie-Louise Parry, élève du lycée de filles de Bordeaux, obtint le diplôme de fin d’études secondaire en 1909. Surveillante d’internat puis d’externat au cours secondaire de Gaillac (Tarn) en 1910, elle fut déléguée comme répétitrice au collège de jeunes filles de Digne (Basses-Alpes/Alpes de Haute Provence) en 1913, puis obtint sa mutation pour le lycée de Mont de Marsan (Landes) en 1916. Elle se maria en février 1916 à Lignan avec Léon Meyer, négociant en huiles en Sierra Léone, sous-lieutenant, qui fut tué sur le front en Belgique en août 1916.

Nommée répétitrice au lycée de Bordeaux en 1917, elle s’engagea dans un stage d’économat dans cet établissement et fut reçue au certificat d’aptitude aux fonctions d’économe (première partie en 1921, deuxième partie en 1923). Sous-économe aux lycées de jeunes filles de Bordeaux (1924), puis de Nantes (Loire-Atlantique, 1925), elle fut nommée économe des lycées de Montauban (Tarn-et-Garonne, 1928) puis du Mans (Sarthe, 1931).

Elle se maria en mars 1920 à Bordeaux avec Joseph Poulhes, vérificateur des contributions indirectes à Bordeaux, qui fut nommé rédacteur principal en 1924, à Rennes (Ille-et-Vilaine) et à Nantes en 1925, puis fut promu en 1935 contrôleur principal à la direction de la garantie à Paris où il travailla jusqu’à sa retraite en1944.

Marie-louise Poulhes demanda un lycée parisien sans succès à partir de 1936 , et fut affectée aux lycées de jeunes filles de Besançon (Doubs en 1937) puis de Beauvais (Oise en 1938). Cette séparation imposée expliquait ses imperfections notées par ses supérieurs. Elle finit par obtenir un poste d’économe aux lycées de Versailles en 1940 puis Victor Hugo à Paris en 1941.

Pendant l’Occupation, pour lutter contre l’occupant, elle aida fortement la Résistance. Elle fut récompensée « des services que j’ai rendus à la Résistance » par sa nomination comme économe au lycée Victor Duruy en 1945. Nommée intendante depuis 1953, elle termina sa carrière en 1957.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159116, notice POULHES Marie-Louise [née PARRY Marie, Louise Joséphine, dite] par Jacques Girault, version mise en ligne le 27 mai 2014, dernière modification le 6 avril 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., 17 26922.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément