POULIN André, Robert

Par Josette Ueberschlag

Né le 13 février 1926 à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), mort le 28 août 1994 à Chenôve (Côte-d’Or) ; instituteur en Côte-d’Or ; militant syndicaliste ; adjoint au maire de Gevrey-Chambertin, puis maire de Semezanges.

Son père Fidèle, Armand, Constant Poulin né à La Bassée (Nord) le 23 décembre 1894 était employé de chemin de fer. Sa mère, Marie Gandré sans profession, était née à Montceau-les-Mines le 8 février 1898. André Poulin, reçu au concours d’entrée à l’École normale d’instituteurs de Côte-d’Or en 1942, obtint son baccalauréat en 1945 et son CAP en 1946. Ses postes successifs en Côte-d’Or furent : Curtil-Vergy en 1946, Menesbles en 1947, Minot en 1948, Heuilley-sur-Saône en 1955, Pommard en 1957, puis Meursanges de 1958 à 1964, enfin Gevrey-Chambertin de 1964 à sa retraite en 1981. À partir de 1965, il assura la direction du groupe scolaire Gaston Roupnel à Gevrey-Chambertin.

Poulin se maria religieusement le 11 septembre 1948 à Semezanges (Côte-d’Or) avec Amélie, Geneviève Arbinet (1924-1992), institutrice et fille de cultivateurs. Le couple eut deux enfants, Poulin Serge (1949-2004) et une fille née le 11 février 1953 ; tous deux reçurent les premiers sacrements religieux.

André Poulin, membre du conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs au titre de la tendance « autonome », était secrétaire général de la section en 1965. Il ne l’était plus à la fin de 1966 quand la tendance « Unité et Action » l’emporta (voir Albert Meney). Secrétaire de la section cantonale de Gevrey-Chambertin, il resta membre du bureau syndical, secrétaire de la commission des affaires corporatives. Élu à la commission administrative paritaire départementale, il fut désigné au comité technique paritaire. Il était aussi représentant du SNI dans la section départementale de la Fédération de l’Éducation nationale.

Poulin, candidat non élu aux élections municipales de Gevrey-Chambertin en mars 1965 où il obtint au premier tour 472 voix sur 1 022 suffrages exprimés, se représenta aux élections municipales complémentaires de Gevrey-Chambertin en 1966 et fut battu au second tour par le candidat de la droite Marcel Chauvenet (489 voix sur 917 suffrages exprimés), Poulin totalisant 428 voix. Élu conseiller municipal en 1971 avec 585 voix pour 1 065 suffrages exprimés, il fut installé comme deuxième adjoint supplémentaire de Gevrey-Chambertin. Dans cette fonction, il demanda à être membre des commissions des « écoles » et « jeunesse et sports ». En 1983, il devint maire de Semezanges, fut réélu en 1989. Mais il décéda avant la fin de son deuxième mandat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159119, notice POULIN André, Robert par Josette Ueberschlag, version mise en ligne le 27 mai 2014, dernière modification le 29 octobre 2017.

Par Josette Ueberschlag

SOURCES : Arch. Dép. de la Côte-d’Or (dossier de son épouse). — Arch. mun. de Gevrey-Chambertin. — Presse syndicale. — Témoignage de sa fille en 2013. — Notes de Marc Brachet, de Daniel Breuil et de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément