HUOT Jean, Albert

Par Jean-Pierre Besse, Annie Pennetier

Né en 1923 (lieu inconnu), fusillé le 6 mai 1941 au lieu-dit La Vendue à Chaumont (Haute-Marne) ; ouvrier agricole.

Ouvrier agricole, domicilié à Vesaignes (Haute-Marne), Jean Huot fut arrêté avec Édouard Aubertin à la suite de la noyade d’une sentinelle allemande à Vesaignes-sur-Marne, dans la nuit du 30 au 31 mars 1941.
Condamné à mort par le tribunal militaire de Chaumont (FK 516) le 2 mai 1941, il a été fusillé le 6 mai 1941 au champ de tir de Chaumont au lieu-dit La Vendue.
La DGTO, Délégation générale des territoires occupés (De Brinon) déclare qu’elle n’est pas intervenue à temps car le préfet et les autorités allemandes n’avaient pas été tenue au courant de cette condamnation.
Il fut inhumé dans le carré de corps restitués du cimetière communal de Neuilly-sur-Suize (Haute-Marne) aux côtés de Édouard Aubertin.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Neuilly-sur-Suize et à Chaumont sur la plaque commémorative 1939-1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159146, notice HUOT Jean, Albert par Jean-Pierre Besse, Annie Pennetier, version mise en ligne le 28 mai 2014, dernière modification le 1er mai 2020.

Par Jean-Pierre Besse, Annie Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen, Liste S 1744. – CDrom, La Résistance dans la Haute-Marne, CDDP et AERI, 2004.— MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément