BAUDRY Édouard, Jean-Baptiste.

Par Jean-Pierre Ducastelle

Ath (pr. Hainaut, arr. Ath), 13 mai 1858 – 15 décembre 1909. Sabotier, fondateur d’organisations socialistes à Ath.

Fils de Zéphirin Baudry, sabotier, marchand de bois et cabaretier, et de Catherine Carlier, Édouard Baudry est l’époux de Nathalie Maroquin. Fabricant de sabots et cabaretier, cet artisan joue un rôle dans la mise en place des organisations socialistes d’Ath, centre important de l’industrie du bois qui compte 11.000 habitants en 1910.

Plusieurs organisations socialistes y sont fondées dès la fin du XIXe siècle dont une ligue ouvrière en 1894 et le syndicat de l’industrie du bois en 1897. Édouard Baudry est un des premiers membres de l’Union socialiste communale d’Ath, créée le 3 juillet 1899. Il fait partie de son premier comité et en est membre jusqu’en 1903. Il participe à la fondation de la coopérative, La Persévérance, le 2 août 1901. Membre de la société de libre pensée L’Alliance et de la société d’agrément Les Disciples de Jouret, Édouard Baudry abandonne la lutte politique après 1903.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159429, notice BAUDRY Édouard, Jean-Baptiste. par Jean-Pierre Ducastelle, version mise en ligne le 4 juin 2014, dernière modification le 26 décembre 2019.

Par Jean-Pierre Ducastelle

SOURCES : Archives de la ville d’Ath, Registres de la population et de l’état-civil – Archives Émile Carlier (recueillies par Odile Defossez-Lefrancq) : Livre d’inscription des cotisations des membres de l’Union socialiste communale d’Ath (1899-1920) – DELHAYE J.P., DUCASTELLE J.-P., DUVOSQUEL J.-M., SONNEVILLE M., 1885-1985. Histoire des fédérations. Hainaut occidental, Bruxelles, 1985, p. 25 (Mémoire ouvrière, 4).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément