BAULÈS René

Par Paul Boulland

Né le 8 mars 1926 à Cransac (Aveyron), mort le 8 janvier 1998 à Capdenac-Gare (Aveyron) ; cheminot ; secrétaire fédéral de l’UJRF de l’Aveyron ; membre du secrétariat de la fédération communiste de l’Aveyron

Fils de Louis Baulès, mineur (laveur sur l’acte de naissance), et d’Adeline Baulès, sans profession, tous deux membres du PCF et tous les deux natifs de Cransac, René Baulès était titulaire du certificat d’études et d’un CAP. À la Libération, il travaillait comme ajusteur-monteur au dépôt SNCF de Capdenac (Aveyron). Il y adhéra en septembre 1944 à la CGT. À la même époque, il adhéra aux Jeunesses communistes. Il constitua ensuite un groupe local de l’UJRF à Capdenac, et devint secrétaire de la fédération de l’Aveyron. Adhérent au Parti communiste en avril 1945, il fut aussitôt promu au comité de la section de Capdenac (Aveyron). En 1948, il fut proposé au bureau fédéral. Il se maria dans cette ville, en février 1951, avec Suzanne Hirondelle.
Actif pendant les grèves d’août 1953 dans son dépôt, il fut promu en mai 1954 au secrétariat de la fédération communiste de l’Aveyron, responsable de l’organisation. Il occupa cette responsabilité jusqu’en 1966, tout en restant responsable de la section de Capdenac et membre du conseil syndical dans son dépôt. Il fut membre du bureau puis du comité fédéral de l’Aveyron jusqu’en 1990. En novembre 1954, il avait suivi une école centrale d’un mois et en octobre 1965 un stage central destiné aux élus municipaux.
Il fut conseiller municipal à partir de 1961, puis maire adjoint de Capdenac en 1969, et candidat communiste aux élections cantonales d’avril 1958 dans le canton.
Il fut candidat aux élections législatives de 1973 dans la 2e circonscription (Villefanche-de-Rouergue) et se désista au second tour pour Robert Fabre, président du mouvement des radicaux de gauche.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15948, notice BAULÈS René par Paul Boulland, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 3 juin 2021.

Par Paul Boulland

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Comités fédéraux du PCF. — État civil de Cransac.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément