DUCÈS Fernand, François

Par Dominique Tantin, Jean-Pierre Besse

Né le 13 novembre 1890 à Miramont-d’Astarac (Gers), fusillé le 8 avril 1944 à la prison Saint-Michel de Toulouse (Haute-Garonne) ; cultivateur ; résistant (AS, réseau Action R 4).

Fils d’un bordier, Fernand Ducès se maria à l’Isle-de-Noé (Gers) en octobre 1919 avec Marie-Jeanne Bonnefont.
Domicilié à l’Isle-de-Noé, il s’engagea dans la Résistance au sein du réseau Action R 4, placé sous les ordres du commandant Henri Guillermin, alias Pacha. Celui-ci attesta que Fernand Ducès avait été engagé dans son réseau à compter du 1er avril 1943 en qualité de membre d’une équipe de parachutage. Sa ferme servait également de cache d’armes pour l’Armée secrète (AS), le Centre d’opérations et de parachutages (COPA) qui devint Section des atterrissages et parachutages (SAP).
À la suite d’indiscrétions et de renseignements obtenus sous la torture, les Allemands, qui enquêtaient sur les parachutages dans la région, découvrirent les armes cachées. Fernand Ducès fut arrêté par la police allemande le 23 décembre 1943 à son domicile, ferme Béraud, et conduit à la prison Saint-Michel à Toulouse.
Il fut condamné à mort le 8 avril 1944 à Toulouse par le tribunal militaire allemand pour le sud de la France pour « activité de franc-tireur » et fusillé le jour même à la prison Saint-Michel. Son corps fut découvert le 7 septembre 1944 dans le charnier de Bordelongue (Toulouse) et identifié le 11 septembre par son épouse. Vingt-huit corps de résistants fusillés par les Allemands entre le mois de septembre 1943 et le mois d’avril 1944 ont été exhumés à Bordelongue, dont dix fusillés le 8 avril. Les noms sont inscrits sur une stèle. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de L’Isle-de-Noé.
Il fut déclaré « Mort pour la France » le 16 juillet 1945, homologué chargé de mission de 3e classe avec le grade d’assimilation de sous-lieutenant, et reconnu « Interné Résistant » le 8 août 1953.

Voir Toulouse, prison Saint-Michel et charnier de Bordelongue (9 novembre 1943-18 avril 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159483, notice DUCÈS Fernand, François par Dominique Tantin, Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 4 juin 2014, dernière modification le 12 juin 2019.

Par Dominique Tantin, Jean-Pierre Besse

SOURCES : DAVCC, Caen. – Arch. Dép. Gers, fonds Labedan, 42 J 110. — Sites Internet. — Notes d’André Balent et Claude Pennetier. — Le Gers libéré, n°6, 1 octobre 1944. — Arch. Dép. Gers, Guy Labedan, Marcel-Pierre Carrère, Mémorial des habitants du département du Gers morts au cours de la Deuxième Guerre mondiale, 2000.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément