PUEL Albert

Par Gilles Morin

Né le 2 mars 1921 à Vierzon (Cher) ; employé ; membre des directions nationales du MLP puis de l’UGS.

Fils d’un employé des chemins de fer, Émile Puel, et d’une mère sans profession, domiciliés à Vierzon-Villages, Albert Puel se maria le 1er février 1943 avec Raymonde Gillet à Vierzon.

Rédacteur au CNIP, résidant à Villejuif (Seine, Val-de-Marne), Albert Puel fut secrétaire national du MLP (Mouvement de libération du peuple, d’origine chrétienne), puis membre de son bureau national en 1955. Il fut désigné suppléant du comité politique de l’UGS (Union de la gauche socialiste) lors de la formation de ce parti en décembre 1957.

Son appartenance au Mouvement de la Paix, et le fait qu’il était syndiqué CGT, semble en faire un proche des communistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159534, notice PUEL Albert par Gilles Morin, version mise en ligne le 6 juin 2014, dernière modification le 6 juin 2014.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Cédias, Fonds Naville, dossier 42. — Tribune du Peuple, n° 1, 14 décembre 1957. — Fichier des adhérents de l’UGS. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément