REDDET Marcel, Benoît, Emmanuel

Par Jean-Pierre Besse

Né le 17 mars 1926 à Larnod (Doubs), fusillé le 26 septembre 1943 après condamnation à mort à la citadelle de Besançon (Doubs) ; apprenti mécanicien ; résistant au sein des FTPF du Doubs, membre du groupe Guy Môquet.

Marcel Reddet
Marcel Reddet

Fils de Robert Reddet, cultivateur, et d’Alice Amélia Bourgeois, sans profession, Marcel Reddet, célibataire, était apprenti mécanicien. Il habitait le Bonnet Rond, hameau de Pugey (Doubs).

Membre du groupe Guy Môquet, il rejoignit les FTP à partir du mois de mars 1942. Au mois de juin 1943, il participa à des vols de tickets dans les mairies, à des attentats sur des écluses, des lignes à haute tension ou encore sur des collaborateurs.

Au cours d’un rendez-vous avec d’autres résistants, il fut arrêté le 1er juillet 1943 au hameau du Bonnet-Rond à Pugey (Doubs) (ou à Besançon, selon les sources) par la Sipo-SD, pour « aide à l’ennemi et attentats terroristes ». Ce fut la première arrestation du groupe, les autres suivirent à partir du lendemain.

Il fut condamné à mort par le tribunal militaire de Besançon (FK 560) le 18 septembre 1943 pour « délit de franc-tireur ». Il connut la prison de la Butte, à Besançon, avant d’être fusillé à la Citadelle, le 26 septembre 1943 avec 15 autres résistants des groupe Guy Môquet et Marius Vallet.

_Marcel Reddet a reçu la mention Mort pour la France suivant décision du ministère des anciens combattants et victimes de guerre en date du 12 août 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159830, notice REDDET Marcel, Benoît, Emmanuel par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 22 septembre 2015, dernière modification le 3 octobre 2016.

Par Jean-Pierre Besse

Marcel Reddet
Marcel Reddet
Carte d'identité de Marcel Reddet
Carte d’identité de Marcel Reddet

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). — Fanny Monin, Les fusillés dans le département du Doubs de 1941, à 1944, Mémoire de master 1, Université de Franche-Comté, 2009. — Notes de Guy Mollaret. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément