LÉRI Jean-Paul, Raphaël

Par Jean-Sébastien Chorin, Delphine Leneveu, André Balent

Né le 18 septembre 1918 à Orléans (Loiret), fusillé le 5 novembre 1943 à Lyon (Rhône) ; chef de bailliage aux Compagnons de France ; membre du réseau Alliance.

Célibataire et chef de bailliage aux Compagnons de France à Carcassonne (Aude), Jean-Paul Léri, mobilisé en 1940 comme sous-lieutenant, fut blessé puis rapatrié de guerre. Il avait aussi résidé à Narbonne (Aude).
Agent du réseau Alliance, sous-réseau Druides (présent aussi à Perpignan et animé également par des cadres issus des Compagnons de France, voir Blanc Charles, Cartelet Pierre, Rives Georges). Ce réseau travaillait au passage de renseignements et de personnes en Espagne, à destination de l’Afrique du Nord) à partir du mois de juin 1943, il fut arrêté le 22 septembre 1943 par les autorités allemandes pour « espionnage » et interné à la prison Montluc (Lyon, Rhône). Camille Dubousset, une résistante carcassonnaise fut retrouvée avec des documents où figurait le nom de Jean-Paul Léri : arrêtée, elle fut déportée en Allemagne.
Le 27 octobre 1943, le tribunal militaire allemand siégeant à Lyon le condamna à mort pour espionnage. Il a été fusillé à Lyon le 5 novembre 1943.
Il écrivit une lettre à sa famille avant d’être exécuté.
Une rue porte son nom à Carcassonne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160240, notice LÉRI Jean-Paul, Raphaël par Jean-Sébastien Chorin, Delphine Leneveu, André Balent, version mise en ligne le 25 juin 2014, dernière modification le 26 juin 2020.

Par Jean-Sébastien Chorin, Delphine Leneveu, André Balent

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Rhône, 3335W22, 3335W6, 182W264. – Marie-Madeleine Fourcade, L’Arche de Noé, Réseau Alliance, 1940-1945, 1989. — Lucien Maury, La Résistance audoise (1940-1944), Carcassonne, Comité d’histoire de la résistance dans le département de l’Aude, 1980, tome 2, p. 390. – Site Internet Les Amitiés de la Résistance.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément