RIPAUX Paul, Henri, Victor

Par Jacques Girault, Evelyne Guillaume

Né le 8 mai 1920 au Vernoy-les-Montbéliard (Doubs), mort le 14 mai 2002 à Auxonne (Côte-d’Or) ; instituteur dans le Jura ; militant du SNI ; militant communiste.

Fils d’un officier interprète de la Commission militaire interalliée de contrôle présidée par le général Nollet à Berlin, chargée de surveiller le désarmement allemand, qui, veuf, devint représentant dans les années 1950, Paul Ripaux, bachelier en 1940, résistant, s’engagea de 1944 à 1946.

Paul Ripaux, ouvrier hospitalier en région parisienne au début des années 1950, devint instituteur suppléant dans les Vosges en 1955. Titulaire du certificat d’aptitude pédagogique en 1957, il obtint une mutation dans le Jura à partir d’octobre 1958. Après avoir enseigné dans diverses communes, il fut affecté à Viremont en janvier 1962, enseigna à Saugeot (octobre 1962-1967) puis fut nommé à Dole en 1967 à l’école Pointelin puis à l’école Courbet. Après un congé de longue durée de deux années, il reprit un poste d’instituteur à Dole à l’Institut des Papillons blancs (Azans) d’avril 1973 à sa retraite en 1982.

Paul Ripaux, instituteur ou demeurant à Arinthod (Jura) au milieu des années 1960, adhérait au Syndicat national des instituteurs. Délégué au congrès du SNI à Lille, il intervint dans la discussion du rapport moral, le 5 juillet 1964. Selon lui, la lutte syndicale pour une réforme démocratique de l’enseignement devait s’accorder avec l’objectif de la scolarité, préparer l’émancipation des enfants.

Membre du Parti communiste français depuis 1949, secrétaire de la section communiste d’Arinthod, il fut candidat au Conseil général dans le canton d’Arinthod en 1961.

Paul Ripaux se maria en novembre 1954 à Saint-Denis (Seine) avec une manutentionnaire. Divorcé, il se remaria en septembre 1957 à Lons-le-Saunier (Jura) avec une future employée de commerce, fille d’un fromager, née en Saône-et-Loire. Le couple eut trois enfants puis divorça. Il se remaria en février 1988 à Fkih Ben Salah (Maroc) avec une Marocaine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160279, notice RIPAUX Paul, Henri, Victor par Jacques Girault, Evelyne Guillaume, version mise en ligne le 26 juin 2014, dernière modification le 30 mars 2021.

Par Jacques Girault, Evelyne Guillaume

SOURCES : Arch. Dép. Jura, 247 W 708, 1181 W 23 —Archives du comité national du PCF. — L’Ecole libératrice..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément