RIVES Gilbert, Paul

Par Jacques Girault

Né le 1er novembre 1939 à Saint-Ybars (Ariège) ; instituteur ; militant communiste, maire de Villeneuve-du-Latou (Ariège).

Fils d’un cultivateur qui mourut peu après, Gilbert Rives passa son adolescence à Toulouse (Haute-Garonne) où sa mère devint employée de maison. Titulaire du baccalauréat, il devint instituteur en Ariège en octobre 1959 et adhéra au Syndicat national des instituteurs.

Il effectua le service militaire comme aspirant entre septembre 1963 et décembre 1964.

Il se maria en septembre 1967 à Sainte-Suzanne (Ariège) avec la fille de cultivateurs émigrés italiens. Le couple eut deux enfants.

Membre du Parti communiste français depuis 1962, de la Jeunesse communiste depuis 1965, il était au début des années 1960 le secrétaire de la section communiste de la vallée de la Lèze. Il entra au comité de la fédération communiste en 1965, au secrétariat de la fédération de 1968 à 1987. Il suivit un stage national paysan organisé par le PCF (10-23 janvier 1971). Elu au seul comité fédéral en 1976-1977, membre du bureau fédéral (1977-1987), il en fut écarté en 1987 à la suite de désaccord sur la suppression de la dictature du prolétariat.

En 1971, il devint maire de Villeneuve-du-Latou. Il fut élu, avec 13 voix, président du Syndicat intercommunal à vocations multiples de la vallée de la Lèze en avril 1982 contre un candidat socialiste (10 voix) et un candidat de droite (2 voix). Il fut candidat à plusieurs reprises aux élections au Conseil général dans le canton du Fossat.

Après 42 ans de mandat de maire, il n’avait plus de contacts avec la fédération du PCF de l’Ariège dont il se sentait écarté ; certains militants pensaient qu’il se serait rapproché du Nouveau Parti anticapitaliste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160280, notice RIVES Gilbert, Paul par Jacques Girault, version mise en ligne le 26 juin 2014, dernière modification le 29 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressé. — Notes de Roseline Séguela-Tournil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément