BRUNEAU Maurice

Par Jean-Pierre Bonnet

Cheminot, mécanicien de route à Amiens (Somme) ; secrétaire général adjoint de la FGAAC (1954-1959).

Maurice Bruneau fit toute sa carrière professionnelle au dépôt d’Amiens, où il exerçait en qualité de mécanicien de route. Élu à la commission technique de la FGAAC au congrès de juin 1952, il devint secrétaire administratif au congrès de novembre 1952, puis secrétaire général adjoint de la Fédération au congrès d’avril 1954.

Durant les années qu’il passa à la direction fédérale, il assura des tâches d’organisation ainsi que le suivi des problèmes corporatifs. Lors de son départ du bureau fédéral en décembre 1959, Jean Boiron rappela au sujet de Maurice Bruneau : « Il a fourni un travail considérable, l’élaboration des rapports primes est en grande partie son œuvre. Non seulement Bruneau a participé à l’élaboration de ces rapports, mais aussi avec quel feu et quel dynamisme ne les a-t-il pas défendus auprès de toutes les autorités ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1604, notice BRUNEAU Maurice par Jean-Pierre Bonnet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 23 février 2009.

Par Jean-Pierre Bonnet

SOURCES : Comptes rendus des congrès fédéraux. — Le Bulletin de Traction, 1954-1960. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Georges Ribeill.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément