BARRIOZ [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarien français membre du Départ de 1856, Barrioz arriva à Nauvoo (Illinois) au moment où la communauté se divisait irrémédiablement. Le 13 octobre 1856, il se rangea dans le camp de la minorité favorable à Cabet et partit avec les derniers fidèles à Saint Louis (Missouri). Il y occupa la fonction de secrétaire de la colonie.

On retrouve quelques années plus tard un Barrioz parmi les membres et sympathisants de la section française n° 14 de l’AIT de Saint Louis qui versèrent à la souscription organisée au profit des réfugiés de la Commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160426, notice BARRIOZ [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 28 juin 2014, dernière modification le 28 juin 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Revue icarienne (Saint Louis), août 1857, septembre 1858 ; Le Socialiste, 20 janvier 1872 ; Jules Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907, p. 413 ; note de Robert Sutton.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément