BATON Jean-Baptiste [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant libertaire, mineur à Coal Center, puis à California (Pennsylvanie), J.-B. Baton aida financièrement La Tribune libre en 1898. Abonné à L’Union des travailleurs à compter de 1903, il se rapprocha des socialistes et aida Valentin Delporte à placer des abonnements à California lors de sa tournée de propagande en 1906. À diverses reprises au cours des années suivantes Jean-Baptiste Baton s’efforça d’aider financièrement ce journal en versant à la souscription permanente ou en organisant lui-même des souscriptions.

Membre de la section locale socialiste de Coal Center en 1913, J.-B. Baton versa à la collecte effectuée par E. Tourdot pour financer le déplacement depuis Charleroi de Louis Goaziou (condition posée par ce dernier pour venir animer une conférence-débat).
Peu après le début de la Première Guerre mondiale, une réunion de la section socialiste de Coal Center se tint au domicile de Jean-Baptiste Baton ; il participa à cette occasion à la collecte faite par Mme Pesse au profit de L’Union des travailleurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160448, notice BATON Jean-Baptiste [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 28 juin 2014, dernière modification le 28 juin 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : La Tribune libre, 8 septembre, 29 décembre 1898 ; L’Union des travailleurs, 1er octobre 1903, 26 juillet 1906, 19 juin 1913, 13 août 1914 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément