BERGERON Céleste [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Membre de la colonie icarienne de Nauvoo (Illinois), Céleste Bergeron était l’épouse de Pierre Bergeron. En 1854, elle travaillait comme couturière pour la communauté. Après le vote, le 12 mai 1856, de l’acte d’accusation contre Cabet, la citoyenne Bergeron fut désignée par la majorité « rouge » pour prendre la place d’une des anciennes institurices « blanches ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160529, notice BERGERON Céleste [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 28 juin 2014, dernière modification le 28 juin 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : Marie Marchand-Ross, Child of Icaria, Westport Ct, Hyperion Press, 1976.

ICONOGRAPHIE : Icarian Studies Newsletter, mai 1981, p. 2.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément