BERNAERD Monange [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur syndicaliste francophone aux États-Unis.

Militant syndicaliste, Monange Bernaerd mourut à l’âge de vingt-sept ans lors d’une explosion prématurée à la mine alors qu’il exerçait son travail de boutefeu. Marié, il avait perdu sa fille unique trois jours auparavant. Il était membre des Eagles, de l’Union des mineurs et de l’Union des verriers car il avait travaillé à MacBeth avant la grève. Louis Goaziou prononça son éloge funèbre au cimetière. Victor Bouvier fit de même an nom de L’Espoir.

Monange Bernaerd était le fils de Pierre « Peter » Bernaerd.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160562, notice BERNAERD Monange [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 30 juin 2014, dernière modification le 30 juin 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 15 décembre 1910.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable