ZILBERMAN Jancu

Par Daniel Grason

Né vers 1910 en Roumanie, mort des blessures provoquées par l’explosion d’une grenade le 21 mars 1943 à Paris ; ingénieur ; communiste ; volontaire en Espagne républicaine ; FTP-MOI du 1er détachement roumain.

Juif d’origine roumaine, Jancu Zilberman s’engagea dans les Brigades internationales en Espagne. Il épousa Liuba Bacicurinschi, sœur du docteur Aron Bacicurinschi dit docteur François. Pendant la guerre, Liuba devint agent de liaison des FTP-MOI et Jancu Zilberman membre du 1er détachement.

Le 16 octobre 1942 vers 21 heures 30, des feldgendarmes contrôlaient l’identité des civils à l’angle de l’avenue Jean-Jaurès à Paris (XIXe arr.). Jancu Zilberman accompagné de Joseph Clisci tira, un feldgendarme s’effondra, tué à bout portant. Les feldgendarmes ripostèrent, les deux FTP-MOI s’enfuyaient sans dommage.

Le 18 mars 1943 Jancu Zilberman devait avec d’autres FTP-MOI attaquer des soldats Allemands gare de l’Est. Sa grenade artisanale lui explosa dans les mains, grièvement blessé, transporté par la police à l’hôpital, il y mourut trois jours plus tard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160629, notice ZILBERMAN Jancu par Daniel Grason, version mise en ligne le 30 juin 2014, dernière modification le 11 décembre 2020.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1752. – Boris Holban, Testament. Après 45 ans de silence, le chef militaire des FTP-MOI de Paris parle…, Calmann-Lévy, 1989. – Stéphane Courtois, Denis Peschanski, Adam Rayski, Le sang de l’étranger. Les immigrés de la MOI dans la Résistance, Fayard, 1989. – David Diamant, Combattants Juifs dans l’armée Républicaine espagnole. 1936-1939, Éd. Renouveau, 1979.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément