MOUCHOUX Claude, André, Gabriel

Par Jean-Pierre Besse

Né le 4 juin 1923 à Laives (Saône-et-Loire), abattu le 11 mars 1944 à Macon (Saône-et-Loire) ; aide monteur ; résistant FTP en Saône-et-Loire.

Fils de Claude Mouchoux, facteur auxiliaire, et de Anne Marie Bouche, cultivatrice, Claude Mouchoux était domicilié à Buxy. Aide monteur selon certaines sources mécanicien auto selon d’autres, il était célibataire. Résistant FTP en Saône-et-Loire à partir de septembre 1943, il prit le maquis (camp Gambetta dans la région de Beaurepaire, Saône et Loire). Sous lieutenant, il était chargé des transports et des liaisons. En novembre 1943 il fut chargé de constituer un maquis dans le sud du département. Début 1944, il fut nommé commissaire aux opérations pour la zone sud du département avec le grade de lieutenant. Il eut pour pseudonyme Popeye.
Arrêté le 11 mars 1944 sur la route de Chalons par un barrage de la feldgendarmerie, il fut conduit à Macon, place de la barre, il fut abattu alors qu’il tentait de s’évader le 11 mars 1944 à Macon.

Son acte de décès est ainsi rédigé « Le 11 mars huit heures trente est décédé 4 square du maréchal Pétain Mouchoux domicilié à ... »

Une plaque est apposée place de la Barre à Macon.

Il fut homologué à titre posthume sous lieutenant FFI en avril 1947, il reçut la Croix de guerre avec étoile de vermeil en 1951 et fut reconnu interné résistant en 1952.

 

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article160719, notice MOUCHOUX Claude, André, Gabriel par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 28 juillet 2014, dernière modification le 30 mars 2017.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : DAVCC, Caen, 21P518782. — SGA, DIMI, Bureau Résistance, 16 P 433394. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément